Enquête publique secteur Foch: pétition et contributions citoyennes

Enquête publique secteur Foch: pétition et contributions citoyennes

La modification du PLU destinée à un projet de réaménagement du secteur Foch, a déjà fait couler beaucoup d’encre depuis la première enquête publique de 2016 qui s’était conclue par un avis défavorable du commissaire-enquêteur et s’était prolongée par un débat récapitulé dans notre LIVRE BLANC FOCH.

Aujourd’hui, une nouvelle enquête publique a eu lieu, qui s’est terminée le Jeudi 2 mai. Deux délégations sont venues déposer leurs doléances et les exposer au commissaire-enquêteur, l’une composée de riverains du projet, côté rue de Courcy, l’autre de riverains côté Ernest Renan et Victor Hugo. Ces deux délégations soutiennent la CONTRIBUTION A L’ENQUETE PUBLIQUE FOCH, rédigée par le bureau d’Asso-Cornouaille, qui a recueuillie près de cent signatures.

Nous reproduisons ici le courrier de remerciement du président d’Asso-Cornouaille aux signataires:

Merci d’avoir participé à notre tentative de sauvegarde du jardin du secteur Foch, et de l’harmonie des secteurs ouest de Concarneau.
Vous trouverez ci-joint le document remis au Commissaire Enquêteur ce 2 mai 2019 par une délégation de notre collectif (C. BRIOT, D. GRUNENWALD, E. LANG, M. LIPS, N. SAVIN, C. VOLDOIRE).
Il comportait presque une centaine de signatures, avec les arrivées de dernière minute, qui ne figurent pas sur le document. Lors de notre rencontre avec le Commissaire, une heure avant la clôture de l’enquête, seule une contribution figurant au registre apparaissait clairement favorable au projet, sur un total d’environ 120 participants à l’enquête.
Le rapport de M. LE GOFF devrait être rendu public à la fin de mois de juin.
Nous vous tiendrons au courant de ses conclusions et de son avis motivé.
Bien cordialement.
D. Grunenwald, pour le bureau d’Asso-Cornouaille

Le document remis au commissaire-enquêteur est la CONTRIBUTION A L’ENQUETE PUBLIQUE_Foch à laquelle s’ajoute le livre_blanc_Foch . Vous pouvez les consulter par ces deux liens.

Suivent ici trois contributions de signataires, rédigées dans des styles différents, allant de la hauteur de vue à l’expression poétique, en passant par la projection futuriste en 2036…

« Pour un aménagement intelligent et harmonieux du cadre de vie des habitants du centre-ville », commentaire de Bernard MAINGUET en complément de la Contribution d’Asso-Cornouaille

« J’ai pris connaissance du document que vous avez élaboré en tant que contribution à l’enquête publique du secteur Foch. Cette contribution couvre bien les différentes problématiques associées à ce projet de « rénovation urbaine » qui n’en est pas un. Il s’agit en effet plutôt d’un projet de « dénaturation » d’un ensemble qui a été  conservé quasi intact au cours des dernières décennies, grâce à son caractère public, précisément. Banaliser un tel ensemble (notamment pour la partie située à l’ouest de la rue Maréchal Foch), dans la précipitation, en lui attribuant un zonage de rupture, constituerait une erreur historique majeure et irréversible.

Il faudrait, bien au contraire, prendre le temps de regarder d’un peu plus haut pour constater que tous les espaces préservés qui sont compris entre le fond du port et la plage de Cornouaille, sont dans une position géographique absolument stratégique pour un aménagement futur, intelligent et harmonieux, du cadre de vie des habitants du centre ville (au plan loisirs, espaces verts et circulation piétonne), comme du cadre de déambulation touristique piétonne entre port et plages.

J’approuve donc et je signe la contribution d’Asso-Cornouaille pour l’enquête publique du secteur Foch, contribution qui va dans le sens requis pour une évolution intelligente et harmonieuse de cet espace stratégique qui est situé entre plage et port. »

_____________________________________________

 

Discours de Madame la Maire de CONCARNEAU, Mardi 26 avril 2036, à la fête de quartier pour les 15 ans de l’Écoquartier du Pin Foch.

« C’est à vous M André Fidelin que vont mes pensées aujourd’hui, et c’est à vous que je vais rendre honneur en ce 15e anniversaire du Quartier du Pin Foch.

J’ai été M Fidelin votre successeuse quand vous avez pris votre retraite, je souhaite rester digne du grand oeuvre que vous avez accompli pour votre commune.

J’espère ne pas vous froisser en rappelant que vous n’avez pas toujours été le grand Maire que nous connaissons. Vous avez fini votre deuxième mandat sous les critiques récurrentes de nombre de vos administrés qui voyaient en vous le bétonneur de Concarneau, et qui vous accusaient de n’avoir qu’une préoccupation pour Concarneau, celle d’augmenter le nombre d’habitants, obsédé que vous auriez été par le désir de gagner plus d’argent à administrer une cité plus peuplée.

Que ne vous prêtaient-ils pas comme mauvaises intentions, rendez-vous compte!

Vous m’avez confié il y a longtemps que vous aviez radicalement changé de vision sur votre ville ce jour du vendredi 26 avril 2019… »

Télécharger la suite : futur concarneau…

Nicole SAVIN

_________________________________________________

 

A l’attention de Mesdames et Messieurs les décideurs de l’orientaton immobilière de Concarneau.

Peut-être certaines et certains d’entre vous se rappellent-t-ils cette chanson de Jacques Dutronc. Je m’autorise à vous rafraîchir la mémoire :

Le secteur de Foch visé par le projet immobilier et le petit jardin de Jacques Dutronc ne sont pas très éloignés, par contre tout le temps qui les sépare ne nous a pas fait faire de grands pas en avant vers la préservation de notre patrimoine naturel.

Mon propos se situe à cet endroit : des manifestations de rue, des rencontres coquelicot, des enfants qui se mobilisent pour le climat, ne sont que des gestes et des mots qui coûtent l’effort de se mobiliser, de se déplacer, de porter haut ses convictions et ses craintes. Pas d’investissement financier, pas d’argent en jeu, pas de marché gagné ou perdu dans ces actions. Seulement la parole, les souhaits, les peurs des humains qui vivent en 2019 et qui craignent les conséquences en chaine sur notre milieu de vie. Qui craignent pour leurs vies et celles de leurs enfants.

Des quantités d’espèces qui vivent au même moment que nous, à nos côtés -insectes, oiseaux, animaux sauvages – disparaissent : pourquoi pas nous ?

Dans ce contexte, pourquoi Concarneau ne deviendrait elle pas une ville modèle, une ville témoin, une ville qui renonce à se couvrir de béton et par là même une ville qui prend en compte son environnement ? Je propose un pas courageux, fort, un acte volontaire et affirmé vers la sauvegarde de notre milieu de vie: Renoncer au projet pharaonique qui vise le secteur Foch.

Qu’y a-t-il derrière ce projet : un promoteur, des banques, des entreprises de construction, btp etc.., des emplois pour le temps de la construction, des investisseurs en quête de défiscalisation ? Il y a surtout de l’argent, beaucoup d’argent. Et l’humain dans tout ça, son bien être passe-t-il par le béton ? Je pense que NON.

Vous aurez compris ma conclusion : laissez FOCH en paix, laisser cette zone verte

respirer, laissez notre ville respirer, laissez notre regard se porter loin, empêcher le de se heurter à des murs et par là faites un pas vers notre futur. Un acte plus important que de laisser se construire 1, 2, 10 immeubles de plus.

Francine CAUVÉ

Avril 2019

 

 

 

asso cornouaille

Laisser un commentaire