Lettre d’information #2

Lettre d’information #2

Lettre d’information #2
La pétition contre la prolifération des programmes immobiliers dans le quartier de la Corniche, adressée à Monsieur FIDELIN, Maire de Concarneau a été soutenue en trois semaines par près de 600 signatures, dont plus de 90% viennent de Concarneau.

Malgré cette désapprobation des habitants, le Maire vient d’accorder simultanément DEUX PERMIS de construire des ensembles immobiliers dans ce quartier.
Les habitants de la rue de Courcy ont eu la surprise de voir afficher un permis de démolition de bâtiments et de construction sur l’espace vert où se trouvait l’ancienne salle de danse, en face de petites maisons individuelles.
Bien plus, alors que la pétition demandait précisément au maire de refuser le permis de construire sur le parc de la propriété DEPOID, un des plus beaux parcs arborés de Concarneau, ce permis vient d’être accepté et affiché. (voir pièce jointe), au mépris de tous les signataires. Ce projet qui est une absurdité environnementale, va détruire définitivement le cadre de vie de plusieurs centaines de riverains, et de tous les promeneurs, touristes et usagers des plages de la Corniche. Il va évidemment contribuer à accroître significativement la circulation automobile et la pollution.
Sous prétexte que ces projets respectent le Plan Local d’Urbanisme, le Schéma d’Organisation Territorial, et la Loi ALUR, ils sont froidement validés par l’autorité municipale, qui n’a aucune considération ni pour la demande de ses administrés, ni pour la qualité des sites et des paysages, ni pour la sauvegarde de la biodiversité.
Le Maire dispose pourtant d’un outil législatif très simple pour refuser une opération immobilière
« de nature à porter atteinte au caractère ou à l’intérêt des lieux avoisinants, aux sites, aux paysages naturels et urbains » (Article R111-27 du Code de l’Urbanisme). Mais l’argent l’emporte sur tout, et le Maire n’a pas eu le courage de résister aux promoteurs.
Ce déni de démocratie est à comparer avec l’annonce faite le 29 mai dernier sur le site de la Mairie :
« Demain Concarneau, j’ai une idée pour ma ville. Concertation citoyenne pour l’Agenda 21 : Préserver les espaces naturels et les paysages concarnois
Mettre en œuvre un projet de développement humain».
On peut avoir le culte de la croissance verte mais ne pas avoir le sens du ridicule.
Puisque celui-ci ne tue pas, chacun peut y aller de ses commentaires sur le site http://www.idcity.fr/concarneau_29039
Asso-Cornouaille a déjà commencé l’examen attentif du permis de construire qui est public et que chacun peut aller consulter au service d’urbanisme 3 rue Bayard.
Faîtes signer la pétition, et relayer notre action sur Facebook.
Mobilisons-nous.
Nous n’en sommes qu’au début !
Bien à vous
Asso Cornouaille
asso cornouaille

Laisser un commentaire