Foch: la mairie lance une consultation numérique – Ouest France

Foch: la mairie lance une consultation numérique – Ouest France

Foch: la mairie lance une consultation numérique – Ouest France

Mardi soir, le projet d’aménagement du quartier Foch a été présenté aux habitants de Concarneau (Finistère). Et débattu âprement parfois. La municipalité élargit la consultation en invitant à réagir sur son site.  Dans le cadre de la procédure de modification du PLU du quartier Foch, la municipalité organisait une réunion publique sur l’aménagement de ce quartier (1) à deux pas du centre-ville, présentée par le cabinet d’architecte Archipole. Un premier pas vers une consultation auprès de la population, avant d’arrêter le projet et démarrer l’enquête publique pour l’été. Objectif ? Libérer un secteur d’1,5 ha, aujourd’hui interdit de construction.

Le plan du futur quartier Foch présenté par les architectes.

L’an passé, la précédente enquête avait essuyé un avis défavorable du commissaire enquêteur pour notamment « un déficit de communication ». Mais la présentation mardi soir n’aura pas fait, loin de là, l’unanimité. La densification urbaine n’est pas du goût d’une partie des riverains. Qui ne se sont pas privés de le dire.

Un projet de 128 logements

Pour faire bref, le choix des architectes a été non pas de faire des maisons individuelles avec des petits jardins comme l’auraient souhaité un certain nombre de riverains, mais un mixte de six maisons individuelles au sud et cinq collectifs entre la rue Maréchal-Foch et Ernest-Renan. Et à l’est de la rue du Maréchal-Foch, deux autres collectifs. À l’ouest, l’espace vert, que la municipalité souhaite « sanctuariser », deviendrait un jardin public de 2 700 m2. Un projet de 128 logements donc avec des parkings en sous-sol et sans traversée automobile. Avec aussi 20 % de logements sociaux pour rentrer dans les clous.

Les riverains, accompagnés de l’Asso-Cornouaille, ont assez vertement réagi au projet. En cause ? La densification trop intense selon eux et qui ne cadrerait pas avec le paysage typique de Concarneau… La circulation aussi puisque 128 logements généreraient quelque 200 véhicules en plus. Et puis le jardin trop petit selon eux, malgré ses 2 700 m2 en plein centre-ville dégagés des 4 500 m2 de potentielle verdure actuelle.

Les architectes, eux, se sont retranchés derrière le législateur. « La révision du PLU va nous interdire l’étalement urbain. Et toutes les villes ont l’obligation, dans les secteurs qui le permettent, de densifier », a expliqué Thierry Le Berre, ajoutant qu’ici « la volonté n’était pas de densifier au maximum ».

Un point de vue peu goûté par l’Asso-Cornouaille et qui s’intègre dans une question plus vaste : « Pourquoi densifier à tout va et tout de suite dans les villes et les villages ? Et pour qui, alors même que de nombreux logements sont à vendre dans les communes du littoral, sans oublier la densification des maisons secondaires ? »

Une consultation en ligne
Cadre de vie contre législation ? L’Asso-Cornouaille, elle, proposerait bien de couper la poire en deux supprimant de petits blocs de collectifs dans le sud ouest du projet. 30 logements en moins pour doubler la surface du jardin. En plein centre-ville pour respirer…

La mairie, de son côté, borde le projet en lançant, durant un mois, une consultation originale auprès de la population sur son site (http://www.concarneau.fr/ville/vie-quotidienne/ urbanisme-60/concertation-numerique-quartier-foch). Inscrivez-vous et donnez votre opinion. On appelle cela de la démocratie participative…

(1) Le quartier Foch comprend entre autres des bâtiments inoccupés : les anciens bâtiments EDF-GDF, l’ex-centre de loisirs Auguste-Dupouy…

asso cornouaille

Laisser un commentaire