Commentaires les plus populaires de la pétition

Commentaires les plus populaires de la pétition

Je signe bien volontiers en espérant que les choses évolueront dans le bon sens concerté. Depuis bientôt 20 ans, je viens régulièrement à Concarneau chez mes amis et j’apprécie tout particulièrement cette ville et il serait dommage de la dénaturer. Il me paraît important de lui préserver son empreinte et lui garder son caractère exceptionnel.        On peut toujours améliorer son cadre mais il faut chercher d’autres pistes.

Dominique BRASSEUR, France

Protégeons le patrimoine architectural concarneois et le charme de notre ville.
Ne transformons pas notre ville en une station balnéaire hérissée d’immeubles laids occupés deux mois par an.

 

Jacques BINARD, France

Concarnoise depuis 60 ans je reviens chaque hiver et habite dans le quartier du Pavillon pres de Cornouaille, deja detruit il y a plus de 30 ans par un immeuble abominable, rue G. clemenceau, c’est detruire Concarneau et sa corniche si reputee.
Quel gachis !! ne vous laissez pas faire vous les concarnois !!!

NADINE ARHAN, KERKIRA, Grèce

C’est facile de limiter ce genre de derive, modif du plu et interdiction de monter au dela d’un r+2

Vincent SEVESTRE, France

Je signe par solidarité, car je suis moi aussi victime d’une injustice que je dénonce dans ma pétition « Halte aux abus de pouvoir des maires pour spolier les propriétaires ». Tous les pétitionnaires devraient signer celles des autres pour manifester leur soutien et les aider ainsi à lutter contre les dérives de notre démocratie !
Une injustice faite un seul est une menace faite à tous ! (Montesquieu)
Merci aussi de votre soutien !

Pascal SPRINGHETTI, France

Bienvenue aux jeunes retraités venus d’ailleurs, vous, les jeunes couples,dehors de cette ville ou restés si vous en avez les moyens.

Gerard GARO, France

je signe pour une révision du plan d’urbanisme et et que les concarnois puissent être associés à la réflexion

Anne huguette TANGUY, France

Je signe cette pétition car tous les ans je vais a Concarneau et j adore cette ville
Il ne faut surtout pas la toucher et la laisser telle quel preservons nos villes bretonnes!

Valerie LE BRAS, France

L’acharnement à envahir le bord de mer est malheureusement caractéristique de Concarneau, à l’image d’ailleurs de l’implantation des courts de tennis et de la piscine au bord de l’eau, alors que ces équipements auraient été bien plus accessibles à l’entrée de notre ville. Il faut d’urgence préserver l’interface si fragile de la rencontre du monde marin avec les activités humaines souvent très néfastes.

Stephane LEFLOCH, France

une des richesses de cette ville est son bord de mer. Merci de le préserver

Antoine ENGRAND, France

Concarneau est une ville de caractère qui doit préserver son identité maritime

philippe MEUNIER, France

Entre 1980 et 2014, la population de la ville est passée, grosso modo, de 19000 hab à …19000 hab. Alors que durant cette période, on a du voir environ 100 logements bâtis par an (soit environ 3500). Pour édifier tous ces bâtiments, il a fallu consommer beaucoup de terrains agricoles de qualité (en général, les lotissements, c’est pas dans les prairies humides). En moyenne, il a du falloir 1 hectare pour faire 20 logements (beaucoup de lotissements – peu de logements collectifs). Rien que pour les logements, Concarneau a consommé 3500 / 20 = 175 hectares de bonnes terres agricoles. Au moins 50 fois la surface de la Ville Close ! Arrêtons donc de tartiner la campagne de lotissements toujours plus lointains. Mais ce n’est pas non plus une raison pour plomber la Corniche et ses abords de programmes de logements pour riches vacanciers ou retraités dorés sur tranche ! Il faut que M. le Maire utilise les moyens tout à fait légaux dont il dispose pour exercer, au nom de la Ville, le droit de préemption urbain pour construire, en ville, des logements pour les jeunes. Pas des maisons – ça bouffe trop de terrain. A titre d’exemple, le projet de programme sur le secteur Clemenceau, où la Ville est propriétaire, pourrait être légèrement plus dense, sans dénaturer le moins du monde l’environnement des voisins. De la même manière, ce qui se construit aujourd’hui au dessus de Kerandon, c’est un secteur (pas un quartier vivant) où chaque promoteur vient planter son truc, avec pour seul objectif de faire croire à chaque acheteur cossu qu’il aura une vue imprenable sur la mer… Donc, cette pétition est une excellente initiative ! Félicitations, Mme Le Doze ! !

Gilles GERMAIN, France

asso cornouaille

Laisser un commentaire