Catégorie dans Actualités

Concarneau en fauteuil roulant. Interview

Concarneau en fauteuil roulant. Interview

La première loi sur l’accessibilité des lieux publics est votée en 1975 en France. Faute d’empressement, il en faudra une deuxième, trente ans après, en 2005, pour enfoncer le clou. Toujours trop peu appliquée 13 ans après…  Qu’en est-il à Concarneau, en 2018, quant à l’accessibilité de la voirie et des lieux recevant du public, pour les personnes à mobilité réduite?

Asso-Cornouaille a interrogé Marie-Noëlle, une Concarnoise de souche.

  Lire la suite

Le voyage d’un sac jaune

Le voyage d’un sac jaune

Pauvre sac jaune balancé sur un trottoir, aujourd’hui c’est moi la star.

Tout un car de Cornouaillais invités par le centre de tri m’accompagne le long de mon parcours.

Hélas! Dès mon arrivée sur le tapis roulant, un cylindre denté me lacère cruellement, expulsant ma cargaison:

7 journaux, 2 câbles électriques, 10 canettes de bière, 1 Barbie sans tête, 3 barquettes de charcuterie, 1 boîte de petits pois, 1 chaussette, 1 carton écrasé, 4 briques de lait, 2 bouchons, 7 bouteilles d’eau dont 1 écrasée et 1 avec bouchon, 14 pots de yaourts en plastique, quelques suremballages. Lire la suite

Communiqués d’Asso-Cornouaille, 11 et 18 décembre 2017

S’agissant du projet immobilier d’ACP IMMO rue Victor Hugo, nous publions ici le communiqué d’Asso-Cornouaille en date du 18 décembre 2017, qui répond à une réaction de Michèle DEPOID publiée la presse locale, réaction à un précédent communiqué de notre association en date du 11 décembre. Les déclarations de Michèle DEPOID, particulièrement agressives, nous imposent une réponse. Lire la suite

Fermeture d’Intermarché Quai Carnot : Les Mousquetaires laissent clients et employés sur le carreau

Fermeture d’Intermarché Quai Carnot : Les Mousquetaires laissent clients et employés sur le carreau

20 février 2018, Intermarché, suite. Deux mois et demi après la fermeture de l’Intermarché de Concarneau, où en est le personnel licencié ? Sur les 19 salariés, très peu ont retrouvé un emploi. Le directeur et trois responsables de rayon sont dans l’attente d’un CDI dans différents Intermarchés et Leclerc plus ou moins proches, tandis qu’une « hôtesse de caisse » est en intérim. Comme le confie une ancienne employée : « D’autre profitent de ce « répit «  pour se perfectionner » à travers diverses formations. Elle ajoute : « Je sais aussi que certaines ont beaucoup de mal à rebondir et à envisager un avenir. Quant à certaines, elles ont coupé les ponts avec tout le monde. Je suppose que c’est plus facile pour tourner la page. »

Pour ce qui en est des clients, certains ont trouvé une solution alternative : profiter de la navette Inermarché entre le  parking du magasin fermé et celui de Lanriec. Une solution bancale qui concerne quand même peu de monde.

L’article publié le 1er novembre suit:

Lire la suite